ÉDIFIANT : « la pénétration n’est pas une caractéristique du viol »

a) Les mineurs de 15 ans ne peuvent pas avoir des relations sexuelles avec des adultes. INVERSION DE RESPONSABILITE ! Les adultes ne doivent pas avoir des relations sexuelles avec des mineurs de 15 ans. Vous voyez la différence ou ?
b) 99% des violeurs sont au resto ! Admettons qu’ils ont tous les moyens de se payer le resto (sic) votre loi n’y changera rien. Je rappelle que pour le délit d’atteinte sexuelle, il y a déjà 5 circonstances aggravantes et que la peine encourue de 10 ans n’est jamais prononcée ! Peine moyenne prononcée pour viol : 8 ans… Alors bon
2) L’ancien président de cour d’assises, qui précise qu’il sait de quoi il parle. Alors justement, inutile de nous faire croire que l’acquittement est de principe. A raison, il indique que la Cour d’assises peut déjà requalifier les faits (de crime à délit), mais ajoute-t-il ce n’est pas systématique. Ok. Alors si votre souci c’est d’avoir une condamnation à tout prix, pourquoi, au pire, ne pas maintenir la question subsidiaire. Mais supprimer la pénétration d’une cause aggravante de délit !
En fait, en supprimant la pénétration, il n’y aura pour vous jamais assez de viols déqualifiés et donc correctionnalisés. Maintenir la pénétration en tant que cause aggravante d’un délit c’est vous permettre d’effacer la quasi-totalité des viols sur mineurs de 15 ans. C’est aussi faire en sorte que le futur tribunal criminel ne soit pas engorgé trop vite. Eliminer le viol sur mineur des procédures criminelles c’est vous permettre d’économiser encore sur le dos des enfants. Le vampire n’a jamais assez de sang !
3) Laetitia Avia @laetitiaAvia qui donne un petit cours en droit : La procédure criminelle se termine par une relaxe. La procédure criminelle peut, éventuellement, se terminer, par un acquittement, mais pas par une relaxe. Merci de laisser la relaxe au tribunal correctionnel ! Mais il est vrai que votre problème est justement celui-ci : la confusion permanente entre crime et délit
Le meilleur pour la fin :
4) Le député Dimitri @DimitriHoub17  selon lequel : la pénétration n’est pas une « caractéristique du viol » . Non, en effet c’est seulement, excusez le peu, l’élément matériel de la définition du viol. Tant de certitudes pour dire tant de bêtises.
___________________________________________
P.S.
pour sa combativité
et à Michele-Anne Rannou pour la vidéo
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s