Il n’est jamais trop tard pour… DISSOCIATION


Oui il paraît qu’il n’est jamais trop tard. J’ai quelques doutes que je vais pour une fois balayer d’un revers de neurones pour… Inviter le Docteur Marcel Rufo, ainsi, que tous ceux qui voient (du névrotique)   du psychotique (c’est aussi très insultant pour les psychotiques) à tous les coins de cabinet…. Cabinet médical, pas le cabinet au sens du WC … A venir écouter, faute d’écouter ET d’entendre les victimes de violences sexuelles, des spécialistes qui eux n’ont pas perdu  le « contact avec la réalité » .

Oh moi, quand je dis ça , je n’ai rien dit… Alors, je vous explique, je viens de lire sur wikipédia que la psychose évoque  » le plus souvent une perte de contact avec la réalité chez le sujet. »Pour les médecins qui ont une perte de contact avec la réalité des violences sexuelles et de leurs conséquences . Comment faut-il dire ? On ne peut pas dire qu’ils sont psychotiques, si ?…

Vous pouvez toutes et tous répondre à cette question après le 11 janvier 2012. Toutes les précisions ici http://www.institutdevictimologie.fr/actualites_1.html

Et pour les paresseuses et paresseux, c’est juste sous vos yeux

COLLOQUE INTERNATIONAL : DISSOCIATION ET MEMOIRE TRAUMATIQUE, le colloque aura lieu le11 janvier 2013 de 8h30 à 18h Grand Amphithéatre 12 rue de l’Ecole de Medecine 75006 Paris

Grand Amphithéâtre 12 rue de l’Ecole de Medecine 75006 Paris Organisé par le Laboratoire d’Ethique Médicale de Médecine Légale de l’Université Paris-Descartes, avec la participation de l’Institut de Victimologie, de l’Institut Pierre-Janet, de la chaire Unitwin Unesco « Aborder la violence », de l’Institut européen de thérapies somato-psychiques (IETSP), de l’Aforcump, des éditions Dunod Renseignements : nadia.anglio@parisdescartes.fr
Depuis une vingtaine d’année, dans les pays anglo-saxons, la dissociation au sens de Pierre Janet, est au centre de recherches qui ont considérablement éclairé la clinique des psychotraumatismes complexes. La recherche en neuro anatomie l’a fait passer de la métaphore à la validité scientifique.  La dissociation permet de comprendre certains troubles, sources d’erreurs d’interprétation ou de diagnostic très préjudiciables pour les patients : faux troubles psychotiques, troubles mnésiques atypiques, troubles du comportement auto et hétéro agressifs, conduites de revictimation, conduites stigmatisantes en justice, pseudo perversions, etc. Au-delà du diagnostic, le traitement des troubles dissociatifs et du psychotrauma complexe, en pleine expansion, sera un des points forts du colloque.
8h45 Accueil des participants 9h00. Ouverture des travaux par M. Pr Christian Hervé Directeur du département d’Ethique Médicale et de Médecine Légale MATINEE sous la présidence du Dr Israël Feldman, Docteur en victimologie, Président de l’Association internationale  d’aide aux victimes de violence, Tel-Aviv >

9h15 Petit historique de la dissociation, Isabelle Saillot, Présidente de l’Institut Pierre-Janet

10h00. La dissociation en psychotraumatologie, Marianne Kédia, docteur en psychologie, Centre du Psychotrauma de Paris Pause

11h00. Les outils d’évaluation des troubles dissociatifs, Louis Jehel, Professeur de psychiatrie, Coordinateur du diplôme de psychotraumatologie de l’Université Paris-Descartes

11h45. Errances diagnostiques concernant les troubles dissociatifs, Gérard Lopez, Psychiatre, Coordinateur du diplôme de psychotraumatologie de l’Université Paris-Descartes APRES-MIDI sous la présidence de Louis Jehel, Professeur de psychiatrie, Coordinateur du diplôme de psychotraumatologie de l’Université Paris-Descartes

14h00. Neuro biologie et neuro anatomie des troubles dissociatifs, François Ducrocq, psychiatre, responsable de la CUMP 59

14h45. Le cadre d’intervention dans la prise en charge des traumatismes complexes, Aurore Sabouraud-Seguin, psychiatre, directrice du Centre du Psychotrauma de Paris Pause

15h15. Les thérapies somato-psychiques dans le traitement des troubles dissociatifs, Françoise Pasqualin,  co-fondatrice  de l’Institut Européen de Thérapies Somato-Psychiques (IETSP)

16h00. Le traitement des troubles dissociatifs et des conséquences des traumatismes chroniques Johann Vanderlinden, Psychologue, Professeur à l’Université Catholique de Louvain

17h00. Conclusion, Christian Hervé, Professeur,  directeur du département d’Ethique Médicale et de Médecine Légale

DISSOCIATIONPour plus de précisions sur le livre et les auteur e s : http://www.institutdevictimologie.fr/publications/bibliographie_77.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s