Sylvain Mimoun, l’apologie de la pédophilie et l’incitation au viol…


# Sous le choc. Colère du mal à trouver les mots

Le très médiatique,Sylvain Mimoun , gynécologue et sexologue , serait-il pédophile ? J’estime que je suis en droit de poser cette question et vous vous poserez la même lorsque vous lirez ce qui est sans nul doute une apologie de la pédophilie. Il y aurait beaucoup à dire sur ce ramassis de m…. Mais je m’arrêterais sur sa définition du viol.

 Ce qui lui « importe » dans le viol c’est « la violence »

La violence ce n’est pas seulement la violence physique et surtout Mimoun oublie le  viol par CONTRAINTE – MENACE – ou SURPRISE et en admettons même qu’il n’y pas viol . l’atteinte sexuelle sans violence, menace, contrainte ou surprise est un délit !  Finalement, Mimoun fait savoir au public qu’il n’y a viol « que » lorsqu’il y a violence ! Ce Monsieur doit être poursuivis pour incitation au crime, au viol sur des enfants . Par ailleurs, il serait judicieux qu’une information judiciaire soit ouverte afin de se pencher sur ses « mœurs » .

 ——————————————————————————————

SYLVAIN MIMOUN  :

«  » » » » » » » »En consultation, des gens qui ont aujourd’hui 50 ou même 70 ans me confient qu’à un moment donné, dans leur enfance, ils ont eu une relation sexuelle (rapport ou caresses) avec quelqu’un de plus âgé, parfois un adulte. Mais ils me disent en plaisantant qu’ils n’ont pas porté plainte. Parce qu’ils ne l’ont pas vécu comme un moment traumatisant.

Bien sûr, c’est différent de jouer à « touche-pipi » avec quelqu’un de son âge. Lorsque quelqu’un de plus âgé recherche une sexualité d’adulte avec un petit garçon ou une petite fille, l’enfant peut en garder des séquelles. Mais celles-ci peuvent être aussi bien négatives que positives.

 

 

Les enfants ont un sexe

 

Les enfants ne sont pas des anges : ils ont un sexe. Souvenez-vous de vos 8 ans. Pour ma part, je pensais beaucoup au sexe. Et mes copains aussi. Aujourd’hui, le sexe n’est pas exclu du langage et de la pensée des jeunes enfants.

 

En fonction de leur éducation, ils vont s’autoriser ou pas à passer à l’acte. S’ils évoluent dans un milieu acceptant, où la morale sociale ne les empêche pas d’avoir des relations sexuelles, alors ils agiront.

 

Ce qui est choquant, c’est d’être choqué ! Quand on dit que les enfants pensent au sexe, c’est déjà un gros mot. Pas étonnant que l’on ait vilipendé Daniel Cohn-Bendit lorsqu’il avait jugé utile la mouvance de Mai-68 pour avoir libéré la sexualité de tout le monde, y compris des enfants. Depuis, la sexualité est partout, on pense qu’elle est libre alors qu’il existe une répression de la pensée à ce sujet.

 

Etendard du viol

 

La véritable question, c’est comment l’individu est passé à l’acte et comment il vit cette relation. L’impératif c’est d’être dans la demande de cette relation. Ensuite, si cette personne le vit mal, quel que soit son âge, il faut en tenir compte. Mais, si elle le vit bien, arrêtons de trouver cela anormal.

 

Quant à savoir si l’on autorise les enfants à être autonomes vis-à-vis de leur sexualité, la réponse se fait à mon sens au cas par cas. Il y aura toujours des gens que cela choque profondément que d’être prêts à avoir des rapports sexuels facilement, quel que soit l’âge . A fortiori quand la personne est jeune. Là ils, vont sortir l’étendard du viol .

 

Sauf que, dans viol, ce qui importe, c’est la violence . Si dans le cas de Chris Brown, le petit garçon de 8 ans a été forcé, il y a viol. Mais s’il a été dragué, mis sous le charme de sa comparse et a été très content de participer à ce jeu-là, il n’y a pas viol… et a priori, en tout cas, c’est ce qu’il affirme, pas de traumatisme.

 

Il faudrait cesser d’objectifier l’acte sexuel, et plutôt le dédramatiser. L’important, c’est d’être à l’aise dans ce premier rapport, et les suivants. Le but du jeu est petit à petit d’être bien avec soi-même, d’arriver à une bonne relation à l’autre, dont fait partie la relation sexuelle. «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

—————————————————————————————————–

Pour en savoir plus : http://www.20minutes.fr/societe/1235289-20131011-gynecologue-parisien-accuse-faire-lapologie-pedophilie-article

Publicités

12 réflexions au sujet de « Sylvain Mimoun, l’apologie de la pédophilie et l’incitation au viol… »

  1. Ce médecin me fait penser à une relation/pote (lui même médecin) de mon agresseur familial, il a la même tronche, le regard, enfin bref mais je précise que je ne juge pas sur le physique ok ?
    Je vous vois déjà venir avec vos gros sabots ^^ … Donc j’en reviens à mes moutons.
    Ce médecin dit un jour à mon frère (qui me soutient maintenant depuis 3 ans) pour défendre mon agresseur cité plus haut « Combien même il lui aurait mis un doigt, (à moi) qu’est-ce que c’est qu’un doigt? » 0_°…..
    Cet homme est médecin, bravo !! Et combien de professionnels pensent comme ça ?
    Mr Mimoun va falloir reprendre vos cours et vos définitions sur le viol et réfléchir avant de lancer de tels propos.
    Les victimes et anciennes victimes sont là et veillent !!

  2. ce qui est grave c est qu une personne ayant par essence une ethique ( le serment d hypocrate), l a baffoue et utilise le credit de sa fonction, de ses études, pour véhiculer des idées pour le moins farfelues et discutables,
    que dirais t il si suivant ses démonstrations, il était poursuivi par une victime, par le biais du  » conseil de l ordre des médecins », arguant le fait que ces ecrits sont incitatoires ???
    il n est pas intouchable, et sa notoriété en tant qu ecrivain, ne le met pas au dessus des lois
    j ai moi même poursuivi un médecin ( pour descrimination) aupres de l ordre des médecins et ja i eu gain de cause
    je rajouterais que de nombreuses assocs aident dans ce processus
    nul n est au dessus des lois

  3. En trente ans d’ exercice de psychologue, d’ expert et de psychothérapeute, je n’ ai jamais entendu une seule personne parler de sexualité imposée par un adulte lors de leur jeune âge positivement …et je n’ ai jamais lu ni entendu ce genre de déclaration de la part des collègues ou lors des colloques sur ce sujet ! J’ ai en revanche au moins une fois par semaine un adulte qui confie ne s’en être jamais remis !
    On peut se demander s’il ne s’ agit pas de pédophiles en déni qui tentent de se convaincre eux-mêmes que cela n’ a pas de portée traumatisante sur leur victime.
    Mais au fait s’ils consultent le docteur Mimoun c’ est qu’ils ont un problème avec leur sexualité ! CQFD !

      • La loi parle d’imposer.
        Contrairement aux lois sur l’agression sexuelle d’un adulte, l’absence de consentement de l’enfant n’est pas requise pour que l’infraction soit constituée : la relation sexuelle en elle-même est illégale. La séparation entre ces deux formes de traitement de l’infraction sexuelle dans la loi est généralement fondée sur une limite d’âge, appelée majorité sexuelle ( 15 ans je crois).
        Donc par définition une relation entre un adulte et un enfant est imposée de fait.

  4. 1.  » C’est ce qu’il affirme, pas de traumatisme »
    Ben voyons, s’il l’affirme lui-même alors tout va bien, n’est-ce pas?

    2. « ne portent pas plainte parce qu’ils ne l’ont pas vécu comme un traumatisme »
    C’est bien connu: la raison majeure pour laquelle 80 pour cent des victimes ne portent pas plainte c’est qu’elles en gardnt un bon souvenir, n’est-ce pas?

    3.  » être prêts à avoir des rapports sexuels FACILEMENT( super, en plus c’est facile) à n’importe quel age »
    Par définition un enfant est dans l’incapacité de donner un consentement éclairé surtout face à un séducteur (prédateur) ADULTE, donc dans une relation d’emprise ou d’autorité totalement asymétrique de fait.

    4. « un adulte qui recherche une sexualité d’adulte avec un enfant »
    Le terme juste est « impose », pas « recherche ».
    C’est une transgression majeure de l’intégrité physique et psychique de l ‘enfant ( un crime )
    5. »un enfant qui s’autorise à passer à l’acte »
    L’enfant n’a pas les ressources psychiques pour s’autoriser une telle chose avec un adulte. Si son « éducation » le lui permet, c’est une non-éducation au service d’une sexualité adulte pathologique.

    Monsieur Mimoun, vous etes un imbécile criminel.

  5. Que les enfants à 8 ans pensent au sexe ok, je suis d’accord et ça n’a rien de dérangeant . Mais qu’un adulte fasse passer cet enfant à l’acte? Non mais c quoi ce discours? Et de la part d’un médecin en plus! Je ne suis pas victime mais des paroles comme ça c’est juste de l’incitation au crime!! J’espère que la plainte sera reçue!

  6. Que des enfants de huit ans pensent au meurtre, c’est connu, et peu dérangeant. Mais si son éducation lui permet de passer à l’acte, ça ne pose aucun problème moral… ? ! ? ! ?
    …par exemple…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s